Conjugaison du verbe philosopher



Rechercher un verbe Trouver des conjugaison



Le verbe philosopher

Indicatif

Présent

  • je philosophe
  • tu philosophes
  • il philosophe
  • nous philosophons
  • vous philosophez
  • ils philosophent

Imparfait

  • je philosophais
  • tu philosophais
  • il philosophait
  • nous philosophions
  • vous philosophiez
  • ils philosophaient

Futur

  • je philosopherai
  • tu philosopheras
  • il philosophera
  • nous philosopherons
  • vous philosopherez
  • ils philosopheront

Passé simple

  • je philosophai
  • tu philosophas
  • il philosopha
  • nous philosophâmes
  • vous philosophâtes
  • ils philosophèrent

Conditionnel

Présent

  • je philosopherais
  • tu philosopherais
  • il philosopherait
  • nous philosopherions
  • vous philosopheriez
  • ils philosopheraient

Subjonctif

Présent

  • que je philosophe
  • que tu philosophes
  • qu'il philosophe
  • que nous philosophions
  • que vous philosophiez
  • qu'ils philosophent

Imparfait

  • que je philosophasse
  • que tu philosophasses
  • qu'il philosophât
  • que nous philosophassions
  • que vous philosophassiez
  • qu'ils philosophassent

Impératif

Présent

  • philosophe
  • philosophons
  • philosophez

Participe

Présent

  • philosophant

Passé

  • philosophé
  • philosophés
  • philosophée

Infinitif

Présent

  • philosopher
Saisissez simplement un verbe et validez sur Conjuguer pour afficher la conjugaison.

La conjugaison pour tous avec Dico - Conjugaison : 8000 verbes conjugués à tous les temps



- philosopher -
Le verbe philosopher aux différents temps de la conjugaison.
Comment conjuguer philosopher aux différents temps et formes ?
Conjugaison du verbe philosopher | Conjuguer philosopher |
Conjugaison : Réciter de suite les différents modes d'un verbe avec tous leurs temps, leurs nombres et leurs personnes, cela s'appelle conjuguer; et la conjugaison d'un verbe comprend toutes ces parties mises en ordre.


Les trois groupes de la conjugaison.

Les huit mille verbes environ que nous avons dans notre langue sont classés en trois groupes très inégaux, qu'on appelle les trois conjugaisons, et qu'on distingue par la terminaison de l'infinitif.
  1. Tous les verbes qui ont l'infinitif en er (sauf aller, et ce sont les quatre cinquièmes au moins de nos verbes) sont de la première conjugaison.

  2. Tous ceux qui ont l'infinitif en ir et dont le participe présent se termine en -issant appartiennent au 2e groupe. Ce sont les plus nombreux après les verbes en er.

  3. Enfin le 3e groupe comprend tous les verbes dits irréguliers qui ne sont ni dans le 1er groupe ni dans le 2e groupe, ainsi que le verbe aller. On peut classer les verbes de ce groupe selon leurs terminaisons : - Les verbes en -ir qui ne sont pas du 2e groupe, comme courir, cueillir, mourir, ouvrir, offrir. - Les verbes en -oir comme voir, savoir, pouvoir, etc. - Les verbes en -re comme attendre, prendre, mettre.
Cette division des verbes en trois conjugaisons n'est vraiment avantageuse que quand il suffit de changer régulièrement la terminaison de l'infinitif pour obtenir tous les autres temps. Or cela n'a lieu que pour les verbes de la première et de la seconde conjugaison. Quant aux verbes de la troisième conjugaison, il n'y a pas moyen de donner un paradigme qui en embrasse la plus grande partie. Les verbes mêmes les plus réguliers ne le sont que par comparaison à leurs temps primitifs. Ils seraient presque tous irréguliers, si l'on voulait les rapporter à une suite de désinences formant une conjugaison.

Aimer : Voilà bien le seul verbe qui, en tout lieu, en en tout temps, du plus mauvais sujet fasse un bon complément.
[ Hervé Bazin ] extrait de La Tête contre les murs